La posture

La posture
Stop à l’avachissement, redressez-vous !

 

 

 

Redresse-toi ! : qui n’a jamais entendu cette phrase une fois dans sa vie !

 

En effet, chacun pourra remarquer combien de fois dans une journée, il se trouvera en position d’avachissement, subissant l’effet de la pesanteur sans réagir à celle-ci. Chaque partie de la colonne vertébrale viendra s’effondrer sur celle d’en-dessous. En adoptant une attitude passive, nous nous tassons sur nous-même en augmentant nos courbures vertébrales naturelles (cyphose, lordose et tête en avant), nos épaules s’enroulent en avant et se surélèvent comme si notre colonne vertébrale était suspendue à elles pour en limiter l ‘effondrement. Notre ventre ressort et notre respiration est très souvent bloquée en apnée poumons pleins (la surpression de l’air dans le thorax étant un moyen économique de nous maintenir, ce qui en soi est une très mauvaise solution – cf. article La Respiration), ce qui explique à terme que nous perdons plusieurs centimètres en hauteur. Cette attitude statique est définie comme asthénique.

 

 

Antalgym propose de corriger cette attitude d’avachissement, tout d’abord en en prenant conscience puis en faisant le simple effort de redressement, c’est-à-dire retrouver une attitude optimale de verticalité sans aller vers l’hyper-correction, celle-ci étant impossible à maintenir inconsciemment dans le temps, un peu comme si on vous demandait de maintenir votre bras en l’air.

 

Voici un exercice que chacun pourra faire en cours de journée, de multiples fois, sans contrainte et sans arrêter son activité.

 

Exercice :

Vous repèrerez, plusieurs fois par jour, en conscience, combien votre tenue posturale est mauvaise, et c’est à ce moment que nous allons la corriger.

 

  1. Vous ferez un auto-grandissement, ré-empilant ainsi les unes sur les autres les différentes zones vertébrales. 

L’effort partira du bas du dos et remontera jusqu’au sommet de la tête comme si vous vouliez repousser une toise vers le haut.

Vous devez ressentir que le poids de vote corps s’exerce au niveau des hanches et du bassin et non pas sur le bas de la colonne vertébrale.

Il n’est pas question d’aboutir à une rigidité vertébrale mais simplement de récupérer l’avachissement dans lequel vous vous êtes installés en permanence.

 

 Vous remarquerez qu’en position assise, vous êtes souvent appuyé au dossier les fesses en avant, le poids du corps s’exerçant sur le bas du dos, qui subira alors des contraintes douloureuses. Ainsi, soit vous devrez vous éloigner du dossier en vous réalignant sur le bassin, soit tenir vos fesses sur l’arrière du siège lorsque vous êtes en appui sur le dossier, tout ceci afin de favoriser le bon alignement de la colonne vertébrale, le poids du corps s’exerçant sur le bassin. 

 

  1. Vous détendrez les épaules, les éloignant ainsi de vos oreilles, et les désenroulerez vers l’arrière, redonnant ainsi à l’érection vertébrale son rôle de maintien.

 

  1. Si toutefois vous vous surprenez en apnée comme ce doit être le cas plusieurs centaines de fois par jour, commencez par vider vos poumons puis redressez-vous sur une bonne inspiration. Maintenez ensuite la correction de votre posture en expirant profondément sans retenue comme un soupir. Enfin maintenez la correction sur des respirations continues et normales.

 

La réalisation spontanée et simultanée de ces 3 éléments nous amènera à une attitude statique nettement améliorée après quelques jours ou semaine de pratique. Si au début cet exercice nécessite une concentration et demande un effort, à terme, notre attitude corrigée se fera spontanément, inconsciemment et sans difficulté, et là, vous aurez gagné !

Il est bien évident que la récupération, sans être impossible, se fera d’autant plus facilement et rapidement si nous pratiquons les multiples postures d’Antalgym.

Cette recherche de la bonne tenue vertébrale peut être mise en place si nous sommes debout, si nous marchons ou si nous sommes assis, profitez donc de n’importe quel moment de la journée pour pratiquer cet exercice : dans une file d’attente, devant la télé, au bureau, en voiture…

 

IMG_2300

 

En conclusion, cette prise de conscience d’une bonne position corporelle aura des effets insoupçonnés sur le confort de toutes les parties du corps. A noter qu’un bon empilement des vertèbres, au plus près de la verticale, amènera à une plus grande stabilité et paradoxalement à une économie d’énergie. Le résultat dépendra de votre assiduité et de la rigueur de la correction.

 

Parfois une correction trop longtemps maintenue peut entraîner des crispations douloureuses du dos. N’abandonnez pas pour autant, relâchez alors l’intensité de votre effort et avancez de façon progressive. Si les troubles persistent, parlez-en à votre médecin.